Ableton live, sortir des conventions

Atelier
Le 11 et 18 février 2018

Formateur : Simon Labelle
Durée : 12 heures
Date limite d’inscription : 05 février 2018
Coût d’inscription : 60.00$CAD
Informations et inscription: info@daimon.qc.ca – 819 770 8525 ext 305

Ableton Live est un séquenceur musical logiciel professionnel pour OS X et Windows lancé par Ableton en 1999.
Live est un outil permettant la composition et l’arrangement, mais sa conception et son ergonomie sont surtout destinées à une utilisation en live.

La formation s’adresse aux artistes ayant déjà une connaissance de base d’Ableton Live voulant approfondir leurs connaissances pour faire leurs propres sons. Les logiciels modernes contiennent des banques de sons pratiquement infinies, mais combien peu inspirantes. Cette formation permettra d’utiliser des techniques simples avec les outils disponibles dans Live pour créer des sons riches et expressifs. Il peut être plus facile et même souvent plus rapide de concocter ses propres sons que de chercher ce dont on a besoin, sans compter la satisfaction de savoir que notre création est unique.

Le premier jour sera consacré aux techniques plus classiques, les participants seront invités à travailler ces techniques à la maison jusqu’à la fin de semaine suivante. Le deuxième jour débutera par une session de questions des participants sur les notions du jour 1, et suivra une démonstration de techniques et philosophies pour pousser ses outils hors des normes d’utilisation.

Bien que la formation utilise les outils de Live, les notions peuvent être appliquées à nombre d’autres logiciels par la suite. La formation permettra aussi d’éveiller l’artiste à une approche et philosophie qui lui permettra d’innover ses propres idées techniques.

 

Cette formation est offerte avec le soutien d’Emploi Québec et de Culture Outaouais

 

 

 

 

Simon Labelle est un artiste autodidacte explorant la musique électronique depuis plus de 20 ans. Il s’est produit deux fois au festival Mutek, notamment avec son projet Réservoir, ainsi qu’au le Piknic Électronik de Montréal et Gatineau. Il fait partie du groupe country-folk quelque peu futuriste Quoi qu’en diront les médias, et travaille régulièrement dans le milieu du théâtre Ottavien en conception sonore.