Daniel Olson

Artiste résident

En résidence du 1er août au 9 septembre 2011

Soirée-rencontre mercredi 7 septembre à 19h


«Durant ma résidence à DAÏMÕN, j’ai l’intention de réaliser deux nouveaux projets et de m’attaquer à deux nouvelles oeuvres.

Le premier projet, qui s’appelle A Day in the Life, représente la synthèse d’environ vingt-cinq heures d’images vidéo tournées durant une résidence à Berlin, que je concentre dans un seul film d’environ une heure dans un format cinq par cinq. Il s’agira pour l’essentiel de condenser quatre mois de la vie d’un artiste en résidence dans une présentation audio-visuele dense qui illustrera les activités à la fois d’observation, d’exploration et d’expérimentation que j’ai réalisées là-bas.

Intitulé Talking Head/ Sacrée Tête, le second projet  est une nouvelle oeuvre qui utilise un truc de stage assez simple pour créer l’illusion d’une tête coupée reposant sur une table. Une fois que j’aurai assemblé une table avec un miroir et placé la caméra de manière stratégique, l’oeuvre consistera à enregistrer en direct ma récitation d’un texte écrit spécifiquement à l’intention d’une tête coupée reposant sur une table.

Ma résidence me permettra également de compléter ma collection de documents audio, vidéo et photos sur les lieux et les choses rencontrées durant ma vie. Conformément à ce qui se produit d’habitude, le fait de vivre et de travailler dans un environnement assez peu familier ne manquera poas de me pousser à créer de nouvelles oeuvres.»

Né à Californie en 1955 des parents canadiens, Daniel Olson a étudié en mathemathiques et en architecture avant d’obtenir un baccalauréaut en arts visuels au Nova Scotia College of Art and Design (Halifax) en 1986. Par la suite, il a complété sa maîtrise en arts visuels à la York University (Toronto) en 1995. Olson a exposé à travers le Canada et à l’étranger, notamment à la Contemporary Art Gallery (Vancouver), au Musée des beaux-arts de l’Ontario (Toronto), au Musée national des beaux-arts du Québec (Québec), à la Galerie Optica (Montréal) et au Centre culturel canadien à Paris (France). Son travail, incluant installations, vidéos, oeuvres sonores, sculptures, photographies, multiples et livres d’artiste, est documenté dans le catalogue Small World (Cambridge/Lethbridge/Sackville, 2000) et dans plusieurs autres publications. Depuis 1992 Olson a édité nombreuses publications d’artistes, dont la plupart ont été disponibles chez Art Metropole à Toronto, qui a aussi édité The Outline of History (2004) et Sixty-Nine (69) (2005). Depuis 2001, Daniel Olson vit et travaille à Montréal. Il est le récipiendaire du Prix Louis-Comtois 2009.

 


Daniel Olson