FET.NAT

Résidence laboratoire
du 1 au 13 octobre 2018
Performance: Samedi 13 Octobre, évènement Facebook


DAÏMÔN est heureux d’accueillir FET.NAT pour le deuxième volet de sa trilogie « Perdue ».

Le concept de la trilogie consiste à imposer progressivement des façons pour le groupe de s’extraire de sa propre équation musicale à titre de performeur. L’idée d’auto-distanciation performative est inspirée par le concept de singularity et vient d’une réflexion sur la dualité omniprésente entre le vrai et le faux, l’organique et le synthétique, du détachement de l’Humain au profit d’un monde numérique. Le volet final de cette trilogie verra l’aboutissement du processus et marquera, lors d’une performance, la fin réelle de l’existence du groupe (date indéterminée).

Pour cette seconde partie de la trilogie « Perdue », chaque membre transposera sa partition échantillonnée par séquence de 1 à 10 secondes sur un disque vinyle « lathe cut », y compris l’aspect vocal et poétique de JFNO qui a été édité en courtes phrases de style « mantra ». L’ensemble de la performance sera réalisé sur des tables tournantes. Les vinyles seront manipulés en direct dans le but de créer des pièces musicalement pertinentes, mais inévitablement disloquées. La performance extraira le musicien de son instrument primaire, sans totalement annuler l’aspect stylistique de son propre jeu d’instrument. 

Durant cette résidence laboratoire, les portes du centre resteront ouvertes au public. Il sera aussi possible de suivre les performances du groupe diffusées en direct sur la fréquence radio 91.1FM dans un rayon de 7 km autour de la bâtisse de La Filature. Cette résidence se clôturera par une performance dans le studio de DAÏMÔN le 13 octobre 2018.

Évènement Facebook

 

 

Basé à Hull au Québec, le groupe FET.NAT est un collage d’art punk, de free jazz, de breakbeat et de nouvelles littéraires. Influencé par le mouvement RIO, leur univers évoque l’humour absurde et théâtral de la wrestling américaine.

FET.NAT est composé des musiciens Pierre-Luc Clément, Olivier Fairfield, JFNO, et Linsey Wellman