François Lemieux

Artiste résident

Du 12 septembre au 21  octobre 2011
Présentation, lancement  et repas le 19 octobre 2001 à 19h au Studio de DAÏMÕN


Dernièrement, nous avons eu le plaisir de passer quelques jours dans la belle ville d’Ottawa et nous avons profité de quelques heures de temps libre pour visiter la capitale fédérale. Nous nous sommes permis d’aller admirer les chef-d’œuvres et les pièces d’art qui composent la collection de la Galerie Nationale des arts. Nous avons étés très impressionnés par la variété et la qualité des différentes œuvres, mais par contre extrèmement déçus par le personnel de surveillance […] — Des ingénieurs de Montréal mandate M. Rémi Montpetit, pour les représenter dans une lettre ouverte publiée  dans Le Devoir le 29 Octobre 1970. (sic)

 Lors de sa résidence chez Daïmon, François Lemieux se penchera sur deux recherches en cours : l’édition et la confection d’un cahier bi-annuel nommé Le Merle dont le premier numero est à paraître cet automne, puis la réalisation d’un projet de film / vidéo intitulé Bilingual Guards & Cafeteria Staff. 4-3760, une cartographie conceptuelle de la colline parlementaire réalisée à partir d’informations disponibles aux centre des archives de la Galerie Nationale des Arts du Canada.

 Présentation, lancement  et repas le 19 octobre: L’artiste montréalais François Lemieux et l’auteur torontois Malcolm Sutton ont entrepris un projet conjoint sous la forme d’une correspondance sur le thème Mille et un Xanadus. Le matériel cumulé leur sert de point de départ pour la rédaction d’un poème en prose accompagné de notes, d’images et de gestes qui jalonnent leur intérêt partagé pour l’éducation, la fin de l’histoire et l’accélération des mutation dont notre environnement économique et politique fait l’objet. L’ouvrage est à paraître en 2013. Lemieux et Sutton vous convient à assister à une présentation d’extraits de cette oeuvre le 19 Octobre 2011, au centre Daïmon.

 Cette présentation publique sera suivie du lancement du journal Le Merle : un cahier de travail dont l’activité éditoriale a pour base Montréal. Le Merle assemble deux fois l’an un chapelet de 8 textes, inédits ou pas, qu’il transmet à ceux qui sont en amitié avec l’esprit dans lequel il se campe.

François Lemieux (1979) développe une pratique qui se rapporte à l’art, au design et à l’architecture. Son travail articule et commente l’économie, le jeu de liens entre l’objet matériel, les conditions de sa production, le contexte de sa monstration et celui de sa réception. Il vit et travaille à Montréal.