Julien Morissette

Résidence d’artiste
du 3 au 21 décembre 2018


DAÏMÔN est heureux d’accueillir en résidence l’artiste Julien Morissette pour le développement de son projet INT. NUIT. dans le cadre du programme Première oeuvre.

 
Durant une résidence de trois semaines au centre de production DAÏMÔN, Julien Morissette ausculte les traitements sonores et narratifs d’une série d’œuvres radiophoniques qui s’articulent autour de la nuit et de ses diverses représentations.
 
INT. NUIT s’avère une recherche sur l’atmosphère nocturne d’un studio de radio ; comment exploiter celle-ci en une thématique à travers un espace de création et comment la diffuser ?
 
Dans un objectif créatif, les codes d’expressions typiquement utilisés en radiodiffusion sont itérés et remaniés, au-delà des fonctions d’information et de divertissement envers lesquelles la radio est constamment associée. Ainsi, au moyen d’une écriture radiophonique qui déjoue les conventions de la communication, Julien Morissette propose des récits entièrement sonores. Pour ce faire, il a glané une multitude de sons — bruitages —, de compositions musicales, en plus de témoignages et d’échanges qui s’inscrivent dans cette ambiance relative à la nuit. Plusieurs récits anecdotiques, écrits et enregistrés en compagnie de dramaturges et d’auteurs lors de séances de création précédant la résidence, s’ajoutent à INT. NUIT.

 

 

Julien Morissette est un réalisateur et musicien originaire de Gatineau, où il vit et travaille. Depuis 2016, il a une pratique en arts numériques axée sur la création radiophonique et la mise en récit. Il a réalisé des séries de documentaires radiophoniques pour Télé-Québec, Radio-Canada et QUB radio, en plus de cofonder le festival Transistor, un événement dédié à la radio numérique. L’artiste gatinois agit également à titre de conseiller artistique pour des projets de création théâtrale, d’installation sonore et d’art radiophonique. Morissette est détenteur d’un baccalauréat en études cinématographiques de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en études des médias de l’Université d’Ottawa.