Marie-Andrée Godin

Résidence recherche-création
Du 28 novembre au 18 décembre 2016



Les recherches de Marie-Andrée GODIN  portent sur la figure de la sorcière comme symbole féministe, sur la magie, sur le post-capitalisme, ainsi que sur l’anarchie.

Prenant le rituel de sorcellerie « Drawing down the moon » comme point de départ d’un fil narratif , Marie-Andrée créera une première œuvre vidéo, où, à la manière d’un collage, des images fixes se mêleront à des images en mouvements.

 

Marie-Andrée Godin a complété un certificat en composition et traitement de l’image performée, un baccalauréat en pratique des arts visuels et médiatiques, ainsi qu’une maîtrise en art à L’Université Laval. Elle est d’ailleurs récipiendaire de plusieurs bourses, dont la bourse d’études supérieures Joseph-Armand Bombardier (CRSH) et la bourse Leadership et développement durable de l’Université Laval. Elle est également lauréate du programme Première Ovation de la ville de Québec, et a également reçu une aide financière de la SODEC.

Sa recherche porte actuellement sur la figure de la sorcière comme figure féministe. L’artiste interroge à travers elle l’art, le langage et la posture critique en jouant avec les concepts d’a-hiérarchie, d’actes de fabrication et de pensée holistique. Son travail se situe principalement dans les champs de l’installation et de l’art-performance. Jusqu’à maintenant, celui-ci a été présenté au Canada, aux États-Unis, au Japon et en Finlande.