RAYMOND AUBIN

Artiste en résidence
Du 2 au 28 octobre

L’œuvre de Raymond Aubin est intimement liée à sa vision d’un monde réel chaotique et contingent. Il considère que l’être humain déploie des trésors d’imagination et d’énergie à organiser ce désordre et qu’il a créé divers mythes (religieux, sociaux, philosophiques, scientifiques et artistiques) qui lui permettent de mener à bien sa vie au quotidien en société.

Au cours de sa résidence à DAÏMÔN, Raymond Aubin souhaite mettre en place un environnement chaotique que le spectateur pourra organiser par son action, mais de façon malhabile, fragile et temporaire. À l’aide de plusieurs capteurs Kinects – caméra pouvant capter le mouvement – l’artiste invite le visiteur à interagir avec une projection vidéo.

À l’état neutre, la projection montre des fragments d’un dessin qui se déplacent et interagissent de façon aléatoire. En évoluant dans l’aire active des Kinects, les formes commencent à s’organiser, à retrouver leur structure. Le processus complet dépendra des gestes mêmes du spectateur. Par essais et erreurs, celui-ci pourra découvrir ce qui mènera à une forme d’organisation maximale, soit, le dessin original. Cependant, sitôt qu’il relâchera son attention et son action, les formes projetées auront tendance à retrouver leur état naturel de désordre.

Par ce procédé, l’artiste souhaite partager sa vision d’un monde en mouvement et l’effort perpétuel de l’homme pour organiser.

 

Raymond Aubin est un artiste en photographie plasticienne, en art vidéo et en art sonore. Ses œuvres ont été présentées dans le cadre d’expositions individuelles et collectives, notamment, à la Maison de la culture de Longueuil, à la Nuit blanche d’Ottawa-Gatineau, à la Galerie Montcalm, à la Galerie d’art de l’Hôtel de Ville d’Ottawa, au Centre d’artistes Voix visuelle, au Musée d’art contemporain des Laurentides, à la manifestation montréalaise Art souterrain et au Centre d’exposition Art-image. Il a été administrateur de plusieurs organismes en arts ; il a entre autres été président du Centre de production DAÏMÔN. Il est également expert régional pour l’Outaouais au Service de l’intégration des arts à l’architecture du Québec. Il détient un baccalauréat en arts et en design de l’Université du Québec en Outaouais et un doctorat en intelligence artificielle de l’Université d’Édimbourg en Écosse.

www.raymondaubin.ca