REMOTE ACCESS

Talia Shaaked & Ben Globerman
En résidence du 19 septembre au 9 octobre
Présentation des artistes le vendredi 7 octobre à 19h

Une installation immersive par Talia Shaaked & Ben Globerman.

—————————————————————————————————

Pouvez-vous appréhender un lieu sans jamais y mettre un pied ??

Google génère 864.000 résultats en 0,54 seconde pour « North Island Sentinel ». On entre un mot, on voit une image, on entend un son, on lit un article. Il n’y a aucune connaissance préalable nécessaire pour comprendre les processus sous-jacents à la technologie qui facilitent l’accès à l’information. Nous traitons nos nouveaux instruments comme les plus anciens, la compréhension des structures technologiques d’une personne non-initiée est proportionnelle à sa connaissance des structures biologiques. Tant que le matériel continue de fonctionner, nul besoin d’en connaitre la forme.

Avec l’accès illimité et immédiat à l’information, les images et le son font partie de notre paysage. Notre prise de conscience des processus sous-jacents de la communication technologique est absente au-delà du performatif. Remote Access est une tentative d’illustrer cette fracture. Choisissant neuf endroits qui nous sont inaccessibles, nous avons utilisé un système de codage binaire de la latitude et la longitude de location de ces endroits pour générer les images, le son et la vidéo qui constituent notre oeuvre. Les murs d’images seront issus des coordonnées délimitées de manière binaire, pendant que le signal audio est déclenché selon des données similaires. Les projections apparaissent comme un troisième niveau d’information, mettant consécutivement en valeur chacun des neuf sites et les séquences sonores associées. Notre intention est de créer un espace liminal représentatif du gouffre entre l’action et le système. Notre but n’est pas de recréer les espaces physiques, mais de les traduire, en offrant une visualisation des domaines intangibles entre physique et numérique. Les zones interdites deviennent familières, mais cette familiarité n’est que plastique, malléable, en constante évolution vers de nouvelles formes de contact. Remote Access met ainsi en évidence l’inégalité entre une appréhension numérique et l’expérience du réel.

 

Ben Globerman est un artiste multimédia, musicien et producteur basé à Ottawa. Élaborant des sons à travers une variété de procédés mécaniques et organiques, Globerman a composé des œuvres pour de la vidéo, du théâtre et des installations. Sous son pseudonime Cabaal, il a joué dans toute l’Amérique du Nord, sorti 4 disques vinyles, et est diplômé de la Red Bull Music Academy. Il travaille actuellement sur « Appel à la prière » (2017) une installation audio s’intéressant au pluralisme religieux, en partenariat avec la Ville d’Ottawa. Il poursuit actuellement un Master of Arts à la Carleton University’s Institute of European, Eurasian and Russian Studies (EURUS).

Talia Shaaked est une artiste visuelle née à Ottawa et basé actuellement à Winnipeg. Elle a obtenu un baccalauréat à l’Université Concordia, et poursuit depuis sa pratique à travers la peinture, le dessin et les interventions in situ. Son travail prend forme en 2D et 3D, cataloguant espaces, structures et expériences. Elle a présenté son travail au Canada mais aussi à l’étranger (Islande). Elle a récemment terminé une résidence de 8 mois « the Cartae Open School » À la Galerie Aceartinc, Winnipeg (2016). Elle collabore actuellement avec l’architecte Jae-Sung Chon à la Galerie DOT pour présenter une plateforme Art & Design à l’OCDI (Open City Design Institute).