Rencontre d’artistes – Mouna Karray et Valérian Mazataud

Conférence
Mercredi 24 mai 2017 de 17h30 à 20h
Événement Facebook


Mercredi 24 mai à partir de 17h30, DAÏMÔN est heureux de vous convier à rencontrer autour d’un verre les artistes internationaux Mouna Karray (Tunisie) et Valerian Mazataud (France). Après leurs résidences respectives à DAÏMÔN, ils viendront nous présenter le fruit de leurs recherches.

Mouna Karray photographe basée à Paris, présentera son travail en cours « Les patrons de ma mère ». Durant sa résidence, l’artiste a revisité ses archives familiales à travers un travail photographique qu’elle mène sur sa mère depuis 2004. Les patrons de couture de sa mère comme fil conducteur de cette narration, parlent de l’émancipation de celle-ci, réunissant des fragments de mémoire pour ébaucher le récit de sa vie.

Valerian Mazataud, photographe documentaire basé à Montréal, évoquera l’évolution de sa carrière et de son approche artistique. D’abord photojournaliste s’intéressant à l’actualité internationale, il développe peu à peu un regard documentaire avant de s’interroger sur le rôle et la nature de son médium pour y intégrer des éléments conceptuels. Principalement intéressé par les enjeux de l’immigration et de l’identité, il s’interroge aujourd’hui sur la meilleure manière de faire cohabiter ces différents univers qui l’habitent, de manière cohérente.
Valérian nous présentera aussi l’exposition qu’il met en place du 26 mai au 6 juillet à Art-image et espace Odyssée.


Veuillez noter que les autobus 20, 21, 25, 26, 35, 38, 100 et 400 de la STO s’arrêtent tous à la station Rapibus Montcalm, au coin des rues Montcalm et Hanson.

 

Née en 1970 à Sfax en Tunisie, Mouna Karray a étudié l’art et  la culture à Tunis avant de déménager à Tokyo pour terminer un master spécialisé en photographie à Tokyo Institute of Polytechnics and Arts en 2002. Actuellement, elle vit et travaille entre Paris et Sfax. Karray fusionne les thèmes socio-politiques avec son expérience personnelle pour explorer les constructions de l’identité et de la mémoire. EIle tente d’aller au-delà de la signification apparente des sujets en forgeant un dialogue permanent entre mémoire et anecdote, détail et contexte. Karray cherche à restaurer, au-delà des apparences et des déterminations, la complexité des espaces, domestiques ou urbains, intimes ou publics, qu’elle rencontre.

Valérian Mazataud est un photographe documentaire indépendant basé à Montréal, Canada. Il s’intéresse particulièrement aux thèmes de l’immigration et des ressources naturelles.Ses projets photographiques l’ont amené à travailler au Moyen-Orient, en Afrique ou en Amérique Latine.Il est représenté en France par le studio Hans Lucas. Ses images ont été publiées dans le Monde, der Spiegel, le Point, Télérama, Libération, Le Devoir, The Walrus ou Nouveau Projet.